html website templates

L'Effondrement, une Création Décalée responsable

Conférence interne chez Vivendi

Retours sur la présentation en interne de cette Création Décalée Canal+ et de sa démarche

L'industrie audiovisuelle s'empare des enjeux environnementaux ! C'est le cas chez Canal+ : le poste de directrice RSE a été créé et son occupante Marine Schenfele, a de nombreux projets en interne. Une série emblématique du groupe, Baron Noir, a fait appel aux services de la société Secoya éco-tournage pour réduire l'impact environnemental du tournage de sa saison 3.

C'était une autre série qui faisait l'objet de cette conférence interne le 11 juin 2019 : L'Effondrement, une création décalée par les Parasites, éco-produite par Et Bim.

Bastien Ughetto, l'un des créateurs de la série, explique le choix de l'anthologie et du plan séquence pour aborder la collapsologie. Il revient également sur l'importance pour eux d'adopter une démarche responsable lors de la production. 

C'est Pauline Gil, chargée d'éco-production, qui supervise la mise en place d'actions écologiques sur le tournage. Ce nouveau métier du cinéma consiste à sensibiliser les équipes et à les soutenir dans leur transition en leur apportant des solutions pratiques : poubelles de tri, un range-gobelets-réutilisables, co-voiturage... Pauline décrit la cohésion et la motivation qu'a créé cette démarche dans l'équipe qui malgré quelques premières résistances y a vite adhéré. 

Le producteur Andréa Vistoli, à l'origine de l'initiative, résume bien leur approche : la série est un laboratoire. L'équipe teste de nouvelles pratiques : certaines ne se sont pas révélées efficaces après-coup (passer un après-midi à fabriquer des étiquettes en bois pour les différentes caisses d'équipement) mais ces tâtonnements sont essentiels pour innover. Le tout est de documenter ces actions et de les partager afin que d'autres tournages puissent apprendre de leur expérience et aller plus loin. Ce sera chose faite grâce à un making-of consacré à l'éco-production. Leur démarche responsable comporte également un volet social : un écart salarial de 1 à 3 et une recherche de la parité dans un milieu encore très masculin. 

Il était important pour motiver l'équipe de leur montrer qu'écologie pouvait aussi rimer avec gains de temps, praticité et économies. Andréa a pour cela fait appel à Pixetik. Sa co-fondatrice Morgane Baudin explique la mission de leur entreprise de l'ESS : inspirer un monde plus écologique et solidaire en offrant de la visibilité aux solutions écologiques et solidaires habituellement peu présentes dans les contenus. Pour l'Effondrement, Pixetik a mis en place un partenariat avec l'épicerie en vrac day by day, qui en plus d'un soutien financier a fourni le tournage en vivres pour la table régie.

Les preuves qu'une démarche responsable est un cercle vertueux !

© Copyright 2019 Pixetik - Tous droits réservés